25 novembre 2013

Vieux carnet

Je fouille dans un carnet de voyage et j'y retrouve des mots que je ne me souvenais pas avoir écrits. Je ne sais plus exactement le sens qu'ils portent, mais ils m'inspirent.

Quelque part en juin 2009, à Leh:

"Dans ma solitude il y a surtout le regret de la plénitude."

...

"La photo d'aujourd'hui a un trou invisible en son centre."


Et j'ai envie de tout quitter. Partir loin.


06 novembre 2013

Y'a personne


Je voudrais te dire que je me sens seule ici, que je m'autodétruis avec tout ce que je ne dis pas. J'aurais voulu que toi aussi tu aies besoin de moi, ça m'aurait rendu plus forte peut-être, j'ai l'impression. Montréal est devenue une grande ville froide. J'ai comme oublié ce que je fais ici.
Le pourquoi, surtout.

Le monde est tellement occupé à tourner. Y'a plus personne nulle part.