21 février 2012

Nous

Je voudrais me rappeler ce que c'est qu'un nous sans le vide de l'absence, un nous sans l'insécurité de l'au revoir, un nous qui ne devient pas un je dans la solitude et qui ne se délave pas sans l'autre corps.




19 février 2012

Dimanche

J'ai juste hâte qu'il soit assez tard pour aller me coucher.

16 février 2012

Sieste en public

Quand la madame enregistrée a annoncé ma station, ça m'a réveillée. J'ai ouvert les yeux et c'est con, j'aurais voulu habiter plus loin. Dans le reflet de la vitre, j'ai reconnu son manteau vert lime, mon collègue, la tête penchée sur la poitrine, tout à fait assoupi.

Dure la vie de prof en fin d'étape.

12 février 2012

Au revoir

Quand tu me suis jusqu'à la fin et que d'une main je tiens la poignée sans pouvoir ouvrir la porte, que tu m'embrasses en équilibre sur la dernière marche, une main à la rampe, on doit avoir l'air d'un poster de cinéma.
Quand partir fait un peu mal parce que partir c'est te laisser, quand ce matin c'était il y a déjà trop longtemps et que demain c'est trop loin, et quand tu tiens mon manteau pour me retenir parce que je ne suis pas toute seule dans cette passion, ça me bouleverse un peu.

Parce qu'il y a ces mots qu'on aurait dits dans un film, que j'ai répétés dans ma tête même une fois de l'autre côté de la porte, parce que des fois tout est tellement simple et clair.

11 février 2012

Mots d'amour

J'ai reçu ma première lettre d'amour en sixième année, du plus petit gars de la classe qui avait Ulysse pour prénom. On était dans les années 90 mais c'était quand même une lettre imprimée! Il y avait un coeur au bas, à côté de son nom, il me semble. C'est ce jour-là dans l'autobus que j'ai lu le mot "réciproque" pour la première fois. "J'espère que c'est réciproque"...

Il faut croire que déjà en sixième année je dégageais quelque chose qui laissait croire aux gars que m'écrire une lettre d'amour, c'était une bonne technique. Mais voyons! Qu'est-ce qu'ils ont les gars à écrire leurs sentiments? C'est le cinéma qui leur a dit que ça fonctionnait?



J'ai réussi à lui dire que j'avais pas de place pour quelqu'un dans ma vie, et qu'en faire pour lui ça donnerait rien. Pis toi, t'es où? J'aurais voulu lui dire tout simplement: oh, désolée, j'ai déjà quelqu'un dans ma vie. Ça aurait tu été un mensonge? Parce qu'entre toi pis moi là, t'es où!?


Je tombe amoureuse du gars qui oublie de m'appeler, pas de celui qui m'écrit des mots d'amour.

L'autre choix serait sûrement plus synonyme de bonheur.

Je sais pas.
Je le saurai peut-être jamais.

09 février 2012

Hasard

Croiser, au coin de St-Hubert, au hasard des rues pas traversées, sur le chemin emprunté chaque jour, son premier vrai amoureux, quoi, 10 ans plus tard? Lui faire la bise et sur le coup, distinguer l'odeur qu'il avait, la même, qu'il a sans doute toujours eue, qu'il a encore.
Tu habites dans le coin?
Oui toi?
Réaliser qu'on est voisins depuis des mois. Se raconter nos vies le temps d'une dizaine de feux verts, puis se dire bye, au hasard d'une prochaine fois.

07 février 2012

Voyage

Hier, j'ai rêvé qu'on était retourné à Kolkata sur un coup de tête, le temps de cligner des yeux, on y était main dans la main comme deux enfants de sept ans et demi, meilleurs amis du monde.

Puis tantôt, au moment de se quitter, encore à discuter à 20 mètres de distance en marchant à reculons, j'ai mis dans mes oreilles mes écouteurs pour que commence à jouer la chanson qu'on a entendue à Darjeeling juste avant que le courant coupe et qu'on se mette à danser sur nos lits.

Le voyage me manque. Et toi aussi, un peu.

T'es tellement mon meilleur ami.