26 décembre 2009

On ne se comprend pas

Il n'aime pas les gens mystérieux et il croit tout le monde exceptionnel, sauf lui. Mais si tout le monde est exceptionnel sauf lui, je me demande bien où est la réelle exception. J'aurais voulu qu'il aime les gens mystérieux parce que le mystère c'est comme une épice pour la vie. J'aurais aimé qu'on aime de la même façon mais juste le temps d'y penser et le train était déjà passé.

"Une existence ne touche à une autre que par un tout petit fil." (Louise Dupré, La memoria)

Et les gens défilent. À la queue leu leu presque.
Ils arrivent et partent, comme si rien n'était. Et moi je me sens liée de partout, tiraillée par tous ces petits fils au bout desquels il n'y a plus personne.
Parfois, j'ai l'impression que si je n'avais pas tiré si fort de mon côté, la ficelle n'aurait pas cassé de l'autre.

La solitude qui blesse, c'est celle-là. Celle où le nombre impressionnant de fils cassés rempli le coeur et où la vie devient une menace pour les quelques fils naissants qui tentent, tout frêles, de résister à la peur, à la rancune, à la déception, à la distance, aux différences.

"Personne ne peut nous consoler. Chaque chagrin est le seul au monde." (idem)

14 décembre 2009

Soleil noir

"la vérité est aussi réelle qu'une lune au fond d'un puits et l'éternité vole sur les ailes d'un papillon."

(Rolo Diez, Soleil noir)

09 décembre 2009

365 jours

Le 9 décembre 2008, la première tempête de l'hiver laissait 25, 30 centimètres de neige sur les trottoirs de Montréal et moi je pleurais l'échec de mon plus grand rêve... 10, 15 millimètres de larmes?

Aujourd'hui, 9 décembre 2009, un an plus tard, exactement un an plus tard, la première tempête de l'hiver déguise Montréal et moi, je ne pense presque plus à cette histoire du 9 décembre 2008. Je croyais que tu me manquais, mais ce n'est pas toi, c'est le rêve que tu incarnais. Mon rêve, qui donnait du sens au passé, qui inspirait mon quotidien, qui rendait le futur attrayant, c'est lui qui me manque. Toi, tu n'as rien à voir là-dedans.

C'est juste désespérant de savoir que j'ai tant rêvé d'une personne qui n'existait même pas.

08 décembre 2009

Restructuration

Je pourrais plonger, LÀ, dans ce que tout le monde appelle la VRAIE vie.
C'est tentant.
Mais si je me rendais compte, rendue là, que c'est pas fait pour moi, la vraie vie?
Ça fait peur.