31 août 2009

Jean-Guy

"- Si tu décides de faire le tour du monde... commence donc par le Canada!
- T'as ben raison, mon oncle."

23 août 2009

Sept mois que tu es cendre, mais ton regard me caresse encore


Aujourd'hui tu parfumes les fleurs sauvages.
Tu nourris la terre qui fait grandir l'érable.
Tu chantes avec la brise qui joue dans mes cheveux.
Tu conduis l'eau claire du ruisseau jusqu'à la rivière, jusqu'au fleuve, jusqu'à l'océan.

Aujourd'hui je te dis au revoir comme je le fais depuis 212 jours.
Je te dirai au revoir à tous les jours de ma vie, mais je ne conçois pas encore que ce soit pour toujours.

20 août 2009

Vivre plus que ça, encore

J'y ai toujours pensé en terme d'action.
Vivre plus = Faire plus.

Et si vivre plus que ça, c'était simplement dire je t'aime chaque fois que je le sens?
Tout simple.

Trop difficile.

18 août 2009

Frissons

I was lying in a burned out basement
With the full moon in my eyes
I was hoping for replacement
When the sun burst through the sky


17h00, sous mes paupières tout est oranger. Ma berceuse craque mais je ne l'entends plus; j'ai arrêté de respirer pour ne manquer aucun de ses soupirs.

There was a band playing in my head
And I felt like I could cry


Le soleil atteindra bientôt la cime des érables; en attendant, son ombre valse sur moi et j'ai l'imagination assez fertile pour en percevoir l'échange d'une caresse.

I was thinking about what a friend had said
I was hoping it was a lie

14 août 2009

Plus d'espoir

Quand l'amour ne peut plus vivre et que l'indifférence est impossible, que reste-t-il? La haine? Mais non, ça vole plus d'énergie encore que l'amour.

Mon premier regard ce matin l'a croisé sur le miroir poussiéreux de ma commode. En noir et blanc, jaunie, la photo que je me souviens encore avoir fait apparaître dans le révélateur était collée là, à la hauteur de mes yeux, de ses yeux aussi. Je l'ai arrachée de là, pressée de chercher des mots à l'endos, toujours les mots qu'il n'écrira jamais. J'ai fouillé en vain, j'ai fouillé en sachant qu'il n'avait fait que le minimum mais en espérant quand même que pour une fois... En vain.
Il était là. J'étais à l'autre bout du monde. C'était fait exprès.

Et maintenant quoi? Dois-je dire merci pour la photo rendue ou pour le point final qu'elle tente de poser sur la phrase de 15 ans qui ne racontera plus qu'une histoire du passé dorénavant?
Je n'ai la force pour ni l'un ni l'autre. Je ne saurais prononcer aucun merci qui soit sincère aujourd'hui. J'ai trop d'amour haineux.

12 août 2009

Personne pour partager

Sous le bras de la Voie Lactée, couchée entre Cassiopée et la Grande Ourse, l'étoile polaire au bout du nez, j'ai vu treize de mes rêves filer.
La lune et le vent se sont levés.

Je suis rentrée... J'avais froid aux pieds.

Mots

"Les mots, toujours les mots: en manquer c'est s'exposer à ne pas bien traduire les sentiments que l'on éprouve, à ne pas divulguer les points de vue que l'on veut défendre, à demeurer silencieux dans un monde où chacun n'existe le plus souvent que par la parole."

(Bernard Lévy, Abécédaire irrévérencieux et critique de l'art moderne et contemporain)