31 décembre 2007

Gros bras

Une conviction peut-elle porter ce nom si elle est portée par un coup de vent, et qu'avec lui elle vient sans rester, arrive et part aussitôt?

Si, pour une fois en 8 ans, le temps pouvait faire une pause, le temps que je découpe la carte routière du Québec en deux pour recoller ensemble nos deux morceaux, ce serait bien trop simple, bien trop facile.

29 décembre 2007

Papa

Assis côte à côte dans le noir de la voiture, nos quatre yeux rivés à la route enneigée et aux flocons qui se frappent contre la vitre, c'est comme si tout ce qu'il y avait à dire devenait moins lourd, comme si je pouvais parler, débiter tout, raconter combien c'était médiocre, expliquer ce que personne ne sait, personne personne. Je pourrais m'ouvrir complètement, à lui, et pourtant il est le seul qui n'écoute pas, qui ne questionne pas, qui ne s'informe pas. Il parle de lui, ses projets, ses amours, ses convictions. J'attends mon tour qui ne vient qu'à moitié, et sitôt que l'occasion se présente, je résume en une phrase le plus important de ce que j'ai en tête. Un secret, carrément, un vrai secret. Qu'il ne répètera pas, parce qu'il n'écoutait pas. C'est peut-être pour ça que j'ose, pour une fois. Mais j'aurais espéré que ça me soulage un peu, que ça me libère ou que ça m'éclaire... Mais je ne me sens pas mieux que si je m'étais simplement écrit à moi-même comme toujours.

28 décembre 2007

2 semaines

Je m'entraîne à lancer le fer aussi loin que possible. Jusqu'à maintenant, je réussis plutôt bien, mais c'est parce qu'il n'y a encore personne pour me le retourner.

15 décembre 2007

Demain veut dire jamais

Avant-hier, ma plume noire a craché sa dernière goutte d'encre.
Hier, j'ai extirpé la dernière cuillerée de mayonnaise d'un pot que je n'ai jamais ouvert pour moi-même.

Le téléphone ne sonnera pas ce soir parce que le cahier qui restait sur le coin de mon bureau depuis deux mois s'est enfui ce matin.

Mais y'a toujours deux brosses à dents dans ma salle de bain et je sais pas quoi faire de celle qui aurait dû disparaître avec le cahier.

03 décembre 2007

École fermée


Si le 3 fait le mois, décembre 2007 sera complètement fou !!!!

02 décembre 2007

"Ce n'est pas l'absence qui vient, c'est la vie qui va."

- R. Racine.

01 décembre 2007

Chénier vs Kandahar

On sort des murs de l'université avec de grands idéaux, avec le sentiment profond qu'avec nous, le monde va changer, peu importe le défi, on le relèvera, parce qu'on est exceptionnel. Exceptionnel. Mais une fois les deux pieds dans la réalité, on contourne les défis, on ferme les yeux sur les difficultés, on s'acharne un peu et on réalise que le monde ne changera pas si facilement. On ne rééduquera pas en 21 jours de stage les enfants mal élevés.

Puis, je réalise que cette désillusion ne touche pas que le monde de l'enseignement.

Mon cousin, revenu de Kandahar avant-hier, disait:
"Tu quittes le Québec en pensant qu'une fois là-bas, tu vas changer les choses, que tu vas vraiment faire une différence... Mais au bout de deux jours, tu te rends compte que tu changes absolument rien. Et après une semaine, tu veux tous les tuer."

La différence entre lui et moi, c'est que je ne sens pas perpétuellement le risque de mourir.